À l’issu de la rédaction de mon mémoire un paradoxe s’est posé à moi. Pourquoi l’être humain pouvait il déployer des moyens considérables pour pallier l’absence et en même temps se désintéresser complétement de ces derniers instants ? La fin de vie ne pouvait-elle pas également faire projet ?

EXIT, documentaire inédit de Jean-Marc Henchoz qui lève pour la première fois le voile sur le fonctionnement d’Exit-Suisse romande, association suisse pour le droit de mourir dans la dignité.

La comparaison de deux associations suisses m’a permis de mettre en lumière deux choses, dans le droit à mourir le processus d’accompagnement est un parcours individuel et unique. De plus dans une cérémonie d’accompagnement le rapport à l’espace et aux objets familiers est très fort.

Reportage photographique sur les symboliques et les évocations d’un espace quotidien -©Adèle Meunier

J’ai donc formulé mon projet autour de deux affirmations, il est nécessaire qu’il s’ancre dans un espace quotidien et il se doit d’être personnifié. L’usage de la fiction m’a permis de définir un personnage, ses goûts et ses envies et un lieu de cérémonie, inspiré de mon propre espace.

Trois espaces différents accueillent la cérémonie : la salle à manger, le salon et la chambre.

La cérémonie d’accompagnement se déroule de la nuit tombée au levé du jour, trois scènes se construisent autour de trois éléments, la lumière à la bougie, les fleurs et l’eau…

La Plaine

La salle à manger est l’espace du partage, du repas, ici il n’est pas question d’y manger mais de s’y retrouver autour des souvenirs et des anecdotes. La table devient plaine , elle abrite des collines de fruits et des lacs. Dans l’eau se reflète des présences, les anciens veillent.

Inspiré de l’imaginaire spiritiste des objets offerts par les convives et/ou choisis par l’hôte sont disposés en cercle autour de la table. Au dessus une coupole de fleurs protectrices s’étend. 

L’Oasis

Dans l’intimité du salon les tapis ramenés des différents voyages, les coupoles et jarres d’eau créent une atmosphère rassurante, propre à la méditation. L’hôte s’y retrouve seule pour coucher sur le papier ses expériences et ses doutes.

Les bougies et les fleurs s’estompent face à l’eau, élément purificateur. Au mur des visages familiers se dessinent dans la pénombre.

Le Jardin

Les premières lueurs du jour se manifestent sur les draps. Les fleurs ont transformé la chambre en jardin. Un baldaquin de lettres et de messages s’est formé et accompagnent ces derniers instants. Ils symbolisent l’autre et la richesse d’une vie d’échanges et de partage.

Au pied du lit se trouve un autel, à l’image des tombeaux égyptiens, souvenirs, nourriture, objets accompagnent le passage. Au dessus trône une valise symbolique de ce voyage vers un ailleurs inconnu. Les bougies s’éteignent peu à peu laissant place aux rayons du soleil, c’est le dernier souffle…

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.