Jihane Taybi

Implantée dans le Xe arrondissement de Paris, une ancienne sous-station électrique se transforme en bains publics.

Des corps, des trames, des silhouettes

Le parcours commence. L’accueil le divise en deux en conduisant le visiteur dans le pôle qu’il souhaite.

Aucune différence de traitement ne différencie les deux pôles.

Le solarium au deuxième étage, orienté sud, bénéficie d’une vue sur un parc.

Dans les bassins, les deux parcours se rejoignent.

Les voilages en superposition de filets de pêche et la lumière tamisée permettent de respecter la pudeur de chacun.

Grâce à un retrait au RDC, l’espace de repos des bassins bénéficie de lumière naturelle.

Au cœur du projet, le patio vient mettre un point final au parcours. Il dévoile chaque pôle, révélant leur symétrie, laissant apparaitre les silhouettes qui les arpentent.

Dans chacun de ses espaces, la préciosité est apportée par les détails.

Les formes sont inspirées des sous-stations électriques. Comme un souvenir de l’origine du bâtiment.

Les mobiliers d’assises rejoignent l’envie de générer de la rencontre par leur largeur ainsi que celle de croiser des cultures par leur hauteur. Les dossiers sont indépendants et se placent selon les envies.

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.