Fanny Carrel

 

 

 

Chemin d’accès au motel.

Penser le bâtiment comme un organisme vivant qui respire, avale et digère ses visiteurs.

Préserver son individualité face à un bâtiment ouvert à tous les regards.

Chercher, toucher, ressentir les parois, glisser ses mains dans des fentes pour découvrir alors les éléments dissimulés.

Dénuder l’espace pour le révéler.

L’eau ruisselante de la salle aux atmosphères aquatiques.

Une forme d’ensorcellement de l’insignifiant.

La féérie neutralisée du diner dans lequel la nature omniprésente, est prête à se jeter sur vous.

Se laisser envahir par l’inquiétante étrangeté du banal.

Bientôt la nuit devient opaque, les phares des voitures se font plus rares et le lobby se teinte d’une toute autre atmosphère.

Le lobby est à l’image du motel, un espace ambivalent, dominé par une dualité : le confort et l’inquiétude.

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.