Projet réalisé en binôme avec Victoria Barnini.

Son ambiant à l’entrée : rues de New York

Section 1 : Basquiat, la performance et la musique de New York Inspiré des rues de New York avec des écoutes qui créent du mouvement.

Une seconde écoute se fait en se rapprochant des niches, ce sont des extraits de sons des rencontres de Basquiat au cours de sa carrière artistique. Les équipements sonores dirigés sont encastres dans l’épaisseur de la structure des niches.

Extrait de « Sax Maniac (Live) » JAMES CHANCE

Section 2 : les Jazzmen Inspiré par les jazz clubs en utilisant la salle fermée pour proposer une écoute immersive.

Section 3 : la première sous-section discographie s’inspire des magasins de disques et privilégie une écoute individuelle. Dans la deuxième sous-section : visualiser le son et systèmes sonores on s’inspire d’objets que l’on retrouve dans l’atelier de Basquiat comme support de vidéo.

Extrait des musiques joué dans les cabines.

Section 4 : les peintures du griot on reprend l’esprit de narration de la figure du conteur du griot ou les personnes se reunissent autour de la musique et de la lumière.

Musique de griot : rythme Nago Yoruba.

Son ambiant de feu.

La dernière section clôture l’exposition l’image de Basquiat a travers des mots et des paroles que l’on retrouve dans les albums contemporains.

Plan acoustique

Plan d’éclairage

Contact étudiant

Contacter l’étudiant

Remplissez le formulaire ci-dessous pour prendre contact avec l'étudiant. Votre message sera envoyé directement sur son adresse e-mail.